Aeschne mixte

 

Observation à la réserve naturelle de Kalmthout, le 27 août 2011 

  • Aeshna mixta
  • Ordre:  Odonates
  • Famille:  Aeshnidés

 

Les Libellules font partie de l'ordre des Odonates. Avec les Demoiselles, elles constituent le groupe d'insectes ailés le plus primitif. On aurait retrouvé des fossiles attestant de leur existence durant le Carbonifère (environ -350 millions d'années). Elles pouvaient alors atteindre plus de 70 cm d'envergure !

Aeschne mixte
En Europe, les Odonates comptent deux grands sous-ordres:

 

• Les Zygoptères : ils regroupent les frêles Demoiselles, les Agrions...
Les deux paires d'ailes sont identiques et restent jointes au repos (exception pour les Lestes).

 

• Les Anisoptères : ils regroupent les robustes Libellules, les Aeschnes... Anisophtère veut dire "ailes différentes", la paire d'ailes arrière est en principe plus large que celles de l'avant. Les Anisoptères gardent leurs ailes ouvertes au repos.

 


La Libellule observée au Kalmthout a été identifiée comme Aeschne mixte . Elle est identifiable grâce à son thorax latéralement rayé de deux bandes jaunes obliques bien visibles, elle a aussi deux très petites taches sur le dessus du thorax et un dessin en forme de clou jaune à la base de son abdomen.

 

L'Aeschne est carnivore. Elle ne capture que des proies vivantes et volantes. Son régime alimentaire est constitué de Diptères (Moustiques, Mouches) et d'Ephémères. Elle ne s'attaque que très rarement à des proies de grande taille, comme les Demoiselles ou les Papillons.

 

Ses yeux de grande taille et la mobilité de sa tête lui permettent de distinguer très facilement ses proies. Elle les repère lorsque celles-ci sont au-dessus d'elle, elle les approche par-dessous. Les vols alimentaires ont généralement lieu loin des points d'eau. Les Aeschnes sont très agiles et peuvent suivre leurs proies en volant avant de les capturer. À la tombée de la nuit, on voit parfois plusieurs Aeschnes chasser un même essaim de moucherons, sans agressivité entre elles .

 

La libellule capture ses proies à l'aide de ses deux paires de pattes avant, puis les déchiquette avec ses mandibules acérées. La capture et la consommation des proies se font toujours en vol sauf de manière exceptionnelle si la proie capturée est de grande taille (un papillon, par exemple), il arrive que l'Aeschne se pose pour l'ingérer. Ce comportement, fréquent chez d'autres espèces est rare chez les Aeschnes. Une fois qu'elle a consommé sa proie, l'Aeschne a pour habitude de faire sa toilette.

 

 

Sources: 

 

Vidéo ARTE: