Bruant des roseaux

 

Observation sur le bord de Meuse (Stenay, FR), le 28 mai 2011

  • Emberiza schoeniclus
  • Ordre:  Passériformes
  • Famille:  Emberizidés

Bruant des roseaux

 

 

C'est à son chant parmi les Rousserolles effarvattes et les Phragmites des joncs que nous l'avons démasqué.

 

Le mâle chante le plus souvent perché sur une tige de roseau.

 

Avec la disparition progressive des roselières et des marais, le Bruant des roseaux niche dans des endroits plus secs tels que les champs de céréales et de colza.

 

En hiver, on peut observer des rassemblements de Bruants se nourrir sur des terres agricoles; parfois ils se mêlent à d'autres espèces comme les Moineaux. Ces rassemblements confèrent aux oiseaux une protection accrue contre les prédateurs.

 

Le nid est généralement situé près de plans d'eau ou dans des champs, caché dans une touffe d'herbe ou au milieu des buissons. La femelle le construit avec des tiges et des feuilles et le tapisse de duvet et de végétaux.

 

Les parents détournent les prédateurs du nid et attirent leur attention en simulant une blessure et en courant avec les ailes déployées.

Les populations du Nord et de l'Est de l'Europe migrent, celles du Sud de l'Europe sont sédentaires. Le Bruant des roseaux est donc un migrateur partiel.