Hêtre

 

Observation à Villers-Sainte-Gertrude en octobre 2010

  • Fagus sylvatica

Hêtre ondé

Lors de notre parcours, nous sommes tombés nez à nez sur un hêtre ondé.

La raison de ces ondes n'est à ce jour toujours pas élucidée.

Le numéro 88 de La Hulotte "Petits mystères des grands bois" nous informe qu'il existe certains arbres dont la fibre du bois, au lieu d'être rectiligne, est ondulée comme de la tôle. Phénomène difficile à voir, sauf chez un original: le hêtre à cause de son écorce grise très mince.

Dans la forêt, il existe un autre arbre ondé, c'est l'érable sycomore qui vaut une fortune. Les luthiers sont prêts à faire des centaines de kilomètres pour l'acheter. Le plus étonnant, c'est que l'érable ondé n'a aucune qualité acoustique particulière! Son seul intérêt est esthétique.

Le hêtre ondé a beau exposer ses jolies vaguelettes à la vue de tous, il n'attire aucun luthier, pas même le plus petit ébéniste.

Les spécialistes trouvent son bois sans intérêt décoratif et considèrent ses planches comme moins résistantes que celles d'un hêtre ordinaire. Résultat, son bois subit une décote au moment de la vente.  

 

Texte issu de La Hulotte n°88 "Petits mystères des grands bois" – deuxième semestre 2006.