Noisetier

 

Observation à Genval, le 8 février 2011

  • Corylus avellana

Le noisetier est monoïque, cela veut dire qu'il porte des fleurs mâles et des fleurs femelles séparées sur le même arbre (pense-bête: monoïque: une maison, deux chambres séparées).

Chatons mâles et femelles sur noisetier


Les fleurs femelles sont plus petites (2-3 fils roses dépassent).

 


Floraison extrêmement tôt dans l'année, mais quel est l'intérêt?

 

Les fleurs males se regroupent sous forme de chaton, le chaton est une superposition de fleurs males. Le but d'une fleur male est d'arriver à fixer ses grains de pollen sur les stigmates de la fleur femelle. Le noisetier est une plante anémophile, la pollinisation se fait par le vent, par conséquent pour avoir une libre circulation du pollen il ne faut pas d'obstacle, donc pas de feuilles sur les arbres.


Avec le vent, le problème c'est que la probabilité que le pollen arrive sur un stigmate femelle est très faible. Ce qui explique que la quantité de fleurs males est beaucoup plus grande que la quantité de fleurs femelles. (1000 x plus de fleurs males que de fleurs femelles). Voilà une raison qui explique la grande quantité de fleurs empilées sur un chaton mâle.

 

À la fin de l'hiver, les étamines et le pollen sont protégés à l'intérieur du chaton recouvert d'écailles. Les écailles s'ouvrent et laissent le pollen s'échapper au moment opportun grâce à un phénomène thermodynamique lié à la quantité d'eau dans l'atmosphère.

 

Pour attraper le pollen, les fleurs femelles ont dû s'adapter en développant des "bras" ramifiés. Les petits poils roses sont longs mais ramifiés en plumets un peu gluants. Ils attrapent le moindre grain de pollen qui passe.

 

Les grains de pollen se sont également adaptés.

  • Transport par insecte: grains rugueux pour permettre de s'accrocher sur le corps de l'insecte
  • Transport par le vent: grains extrêmement lisses pour permettre l'aérodynamie. C'est le cas du noisetier.

Pourquoi le pollen doit aller si loin, ne pourrait-il pas rester sur son noisetier et féconder ses fleurs femelles sœurs?

 

Au niveau de la végétation, on vise toujours à diversifier les gènes au maximum, pour éventuellement donner naissance à de nouvelles plantes mieux adaptées aux conditions environnementales. Il faut donc un brassage des gènes pour éviter tout problème d'autofécondation.


Le brassage des gènes chez le noisetier va se faire de manière à ce qu'il y ait un décalage entre la sortie des fleurs femelles et des fleurs mâles.


Les fleurs mâles du noisetier sortent un peu avant que les fleurs femelles soient ouvertes, ainsi on évite tout risque d'autofécondation.
Le noisetier pousse en lisière forestière. Il ne pousse pas très haut. De manière générale, il n'aura pas besoin d'une trop forte exposition au soleil. Il peut se permettre d'avoir des feuilles assez grandes. Il ne devra pas spécialement se prémunir d'une transpiration excessive.

 

 

Plus on avance dans la carrière, plus le noisetier aura tendance à faire des feuilles de format réduit. Pourquoi?

 

Pour réduire la surface d'évaporation.
L'arbre pousse où sa graine est tombée. Donc il peut arriver sur un espace très ensoleillé et s'adapter.
La noisette est un gros fruit. Tous les gros fruits ou presque se retrouvent dans les espèces forestières. Glands, noix, noisettes.

 

 

Pourquoi les fruits doivent- ils être si gros?

 

Les fruits sont volumineux pour avoir une grosse réserve d'énergie et permettre la croissance d'une plantule. La réserve d'énergie sert à produire un petit peu plus que les deux petits cotylédons initiaux ne le permettent.
L'âge d'un noisetier? Pas moyen de le dire. L'arbre rejette énormément et paraît toujours jeune.

 

 

Sur la photo ci-dessous on voit les châtons mâles et les petites fleurs femelles du noisetier. 

 

 

Chatons mâles et femelle sur noisetier